L’avenir de l’écologie… et le nôtre

Publié en février 2022
Télécharger le PDF Consulter le document
Luc Ferry, philosophe, ancien ministre de l’Éducation nationale
Publication suivante
Publication précédente

En 1992, Luc Ferry fut l’un des premiers à fustiger les outrances antihumanistes des courants verts radicaux.

En 2021, le philosophe oppose à des décroissants de plus en plus écoutés un contre-projet radical.

La foi du Progrès chevillée au corps, l’ancien ministre de l’Éducation nationale
nous fait l’amitié d’analyser tous les courants écologistes, des « collapsologues » aux tenants de la « croissance verte » en passant par « l’écologie décoloniale » ou « l’éco-féminisme ».

Célébrant la troisième révolution industrielle, l’intelligence artificielle, l’innova-tion et la recherche, en opposition aux prophètes de malheur, il montre comment
il nous sera possible, grâce à « l’écomodernisme », de concilier croissance et préoccupations environnementales.

0

Vous pourriez aussi être intéressés par

Conférence de l'Institut Diderot

L’avenir de l’écologie… et le nôtre

Charger plus de Tweets