La vulgarisation scientifique est-elle un échec ?

Publié en mars 2022
Télécharger le PDF Consulter le document

Membre du Conseil d'orientation de l'Institut Diderot.
Directeur du Laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière du Commissariat à l’énergie atomique (CEA).
Professeur de physique et de philosophie des sciences à l’École Centrale de Paris.

Publication suivante
Publication précédente

Nucléaire, climat, vaccination, OGM, théorie de l’évolution… La science se trouve prise en otage de la post-vérité et de la désinformation.

Imaginez que depuis des siècles, tout le monde vous ment en affirmant que la Terre est ronde… En réalité, elle est plate. Cette conviction est partagée par de plus en plus de personnes à travers le monde ! Dopée par des complotistes sur les réseaux sociaux, la théorie de la Terre plate se répand rapidement, en dépit de toutes les preuves scientifiques.

Et depuis le début de la crise sanitaire, chacun peut constater que la vulgarisation scientifique n’a pas été très efficace face aux théories abracadabrantesques.

Le phénomène interroge la place de la recherche scientifique dans le débat public et politique. Pour faire face aux défis générés par ce phénomène, Étienne KLEIN nous fait l’amitié de répondre à nos questions et met en lumière le fait que désormais « la vulgarisation est devenue un sujet politique ».

5

Vous pourriez aussi être intéressés par

Charger plus de Tweets