François Chérèque

Nombre de contribution(s) : 2
François Chérèque

Président de l’Agence du service civique.

François Chérèque, né à Nancy en 1956 et mort le 2 janvier 2017, était syndicaliste, secrétaire général de la Confédération française démocratique du travail (CFDT) de 2002 à 2012. Il présida l’Agence du service civique de 2013 à 2019 et fut président du think tank Terra Nova de 2013 à 2017.

Découvrez sa biographie ici sur Institut Diderot, ainsi que la liste de ses œuvres, et enfin ses contributions sur notre site.

Biographie

Fils de Jacques Chérèque, ministre délégué en 1984, puis ministre chargé de l’Aménagement du territoire et à la reconversion industrielle en 1988 lors du second gouvernement de Michel Rocard, François Chérèque fait ses études au lycée Notre-Dame Saint-Sigisbert de Nancy, où il obtient son Baccalauréat en 1975, puis suit les cours d’une école d’éducateurs spécialisés à Neuilly-sur-Marne. Il travaillera en parallèle à l’hôpital de jour du centre Jean-Wier à Puteaux, avant de recevoir son diplôme d’éducateur spécialisé en 1978 dans le centre hospitalier de Digne-les-Bains, au sein du service pédopsychiatrie.

En 1978 également, il adhère à la CFDT après trois refus causés par les détracteurs de la politique menée par Jacques Chérèque. Dès son adhésion, il prend des responsabilités en son sein, et devient en 1986, secrétaire général de l’union départementale CFDT dans les Alpes-de-Haute-Provence. Cette année-là, il va jusqu’à rentrer dans le bureau régional interprofessionnel CFDT de la région (Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Dix ans plus tard, en 1996, François Chérèque devient secrétaire général de la CFDT, où il succède à Nicole Notat. Il y restera jusqu’en 2012 après une réélection au Congrès de Grenoble en 2006, puis à Tours en 2010.

Années 2000 : les choses bougent

Il est celui qui, en 2003, a obtenu du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin les concessions sur la réforme des retraites, comme le dispositif pour carrière longue. Cependant, il sera accusé par des membres de la CFDT et par ses détracteurs d’avoir cédé trop facilement pour des gains personnels, ce qui le mènera durant les mois suivants à mener une politique de réhabilitation en précisant l’importance de la culture de la négociation.

Des années plus tard, sa réhabilitation effectuée, il fera partie des dirigeants des grèves contre la réforme française des retraites de 2010. Enfin, le 28 novembre 2012, il interrompt de lui-même son mandat de secrétaire général de la CFDT, et laisse la place à son successeur, Laurent Berger.

Quelques mois plus tard, le 3 janvier 2013, il devient inspecteur général des affaires sociales en conseil des ministères et atteint donc le statut de haut fonctionnaire. Dans le cadre de ses fonctions, il est également chargé du suivi du plan gouvernemental de lutte contre la pauvreté. Neuf jours plus tard, il est choisi pour devenir président du think tank Terra Nova. Il prendra la présidence de l’Agence du service civique le 6 décembre 2013, à la place de Martin Hirsch, mais mettra ses fonctions en pause le septembre 2015 lorsqu’il est diagnostiqué de leucémie. Il mettra fin à ses fonctions en juin 2016, quittant ses fonctions de haut-commissaire à l’engagement civique. Il mourra le 2 janvier 2017 des suites de sa maladie, il a alors 60 ans.

Ouvrages, publications et contributions de François Chérèque

Entre 2002 et 2014, François Chérèque publiera un total de 5 livres portant sur la lutte qu’il a mené pendant sa vie.

Le premier, intitulé « Qu’est-ce que la CFDT ? », vise à expliquer à ceux qui ne connaissent pas le combat mené par la Confédération française démocratique du travail, en quoi il consiste. Ce livre sorti en 2002.

Les quatre autres livres de François Chérèque s’intitulent « Réformiste et impatient ! », « Si on me cherche », « Patricia, Romain, Nabila et les autres : le travail, entre souffrances et fierté », et « L’avenir de la lutte contre la pauvreté ».

Publications pour l’Institut Diderot

Pour l’Institut Diderot, François Chérèque a donné une conférence intitulée « l’Avenir de la lutte contre la pauvreté ». Vous pouvez en découvrir un extrait sur notre site, ou bien retrouver la publication de François Chérèque sur laquelle l’intervention est basée en PDF.

Ses contributions

logo Institut Diderot

L’avenir de la lutte contre la pauvreté

François Chérèque
François Chérèque

L’avenir de la lutte contre la pauvreté