Dominique Schnapper

Nombre de contribution(s) : 2
Dominique Schnapper

Directrice d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, ancienne présidente de la Société française de Sociologie (1991-1995), membre du Conseil constitutionnel (mandat 2001-2010).

 

Dominique Schnapper – Toutes les informations sur l’auteure

 

Dominique Schnapper est une sociologue et politologue française née en 1934. Elle est l’auteure de plus d’une trentaine d’ouvrages, docteur es lettres et docteur en sociologie, ancienne membre du Conseil constitutionnel (2001-2010). Découvrez ici sa biographie ainsi que sa bibliographie, et la contribution qu’elle a effectuée pour l’Institut Diderot.

 

Biographie de Dominique Schnapper

Dominique Schnapper est née le 9 novembre 1934 à Paris. Fille du philosophe Raymond Aron, il est diplômée de l’Institut d’études politiques (Paris), docteur en sociologie de la Faculté de lettres de Paris (1967) et docteur es lettres de l’Université Paris Descartes (1979).

En 1980, elle est nommée directrice d’études de l’École des hautes études en sciences sociales à Paris. En 1987, elle est élue membre de la commission de la nationalité, et deux ans plus tard, est choisie pour faire partie de la Commission 2000 du Commissariat général au plan.

En 1991, et jusqu’en 1995, elle est également membre du Comité directeur de la Société française de sociologie, et entre-temps, en 1994, Dominique Schnapper est choisie pour faire partie de la Commission Henrion sur la drogue. Elle fera également partie de la Commission Fauroux sur l’éducation, de 1995 à 1996, sera présidente de la Société française de sociologie de 1995 à 1999, et enfin elle devient membre du Conseil constitutionnel de mars 2001 à mars 2010. Elle a été nommée à cette position par le Président du Sénat, Christian Poncelet.

 

Œuvres, distinctions et contribution pour l’Institut Diderot

Son premier ouvrage, publié en 1971, s’intitule « L’Italie Rouge et Noire » (Gallimard), puis elle publie les « Juifs et Israélites » (Gallimard, 1980) , « L’épreuve du chômage » (1981), « Six manières d’être européen » (1989), « La France de l’intégration, sociologie de la nation en 1990 » (1991) sont publiés toujours chez Gallimard.

Plus d’une vingtaine d’ouvrages suivront. Les plus récents sont « La République aux 100 cultures, Strasbourg » (Arfuyen, 2016), « Réflexions sur l'antisémitisme » avec Paul Salmona et Perrine Simon-Nahum (Odile Jacob, 2016), « De la démocratie en France : République, nation, laïcité » (Odile Jacob, 2017) et « La Citoyenneté à l'épreuve. La Démocratie et les Juifs » (Gallimard, 2018).

 

Récompenses et distinctions

Prix de l’Assemblée Nationale en 1994, Prix Balzan 2002, Prix du livre politique 2007, Prix littéraire Paris-Liège de 2015, Prix du livre antiraciste 2011 de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA)

Elle est Officier de la Légion d’honneur, commandeur de l’Ordre national du Mérite et Officier des Arts et des Lettres.

 

Contribution pour l’Institut Diderot

Dominique Schnapper est l’auteur de la conférence sur « L’avenir de la démocratie », en décembre 2010. Retranscrite et publiée en PDF, elle est disponible sur notre site.

Ses contributions

logo Institut Diderot

L’avenir de la démocratie

Dominique Schnapper
Dominique Schnapper

L’avenir de la démocratie