S'inscrire à notre newsletter

Le re(tour) de Babel

Publié en novembre 2017
Président de l'Institut Diderot, fondateur, président du groupe d’édition Humensis et président d’honneur du groupe Covéa qui réunit les mutuelles d’assurance MAAF, MMA, GMF et PartnerRe.

 

Dans sa version la plus connue, le mythe de la tour de Babel attribue l’échec de sa construction à l’incompréhension entre les hommes lorsqu’ils se mirent à parler des langues différentes.

Les démocraties modernes renouvellent le mythe : d’une part, l’ambition des hommes de s’élever toujours plus haut grâce à la science et la technologie poursuit l’ambition d’affronter Dieu en montant jusqu’au ciel ; d’autre part, l’incompréhension est devenue générale : il ne s’agit plus de langues différentes au sens littéral, mais de conceptions du monde, d’orientations et de priorités dans l’action irréductibles l’une à l’autre.

Il y avait autrefois des riches et des pauvres, des puissants et des exploités : cela n’a pas changé.

Il y avait des chrétiens et des athées : il y en a toujours mais la diversité s’est accrue puisque toutes les religions sont désormais en concurrence en même temps que confrontées à l’irréligion.

Il y a ceux qui veulent construire une Grande Europe pour être en mesure d’exister face aux empires mondiaux de demain et ceux qu’attire l’idée de revenir à des souverainetés locales qu’ils ont le sentiment de pouvoir mieux maitriser.

Il y a ceux qui gagnent à la mondialisation et ceux qui craignent d’y perdre.

Il y a ceux qui sont assurés de leur avenir dans un environnement stable et d’autres qui vivent dans le mouvement et souvent du mouvement.

Il y a ceux pour qui l’égalité des sexes est un dogme et d’autres pour qui la prééminence de l’homme assure seule la force et la cohésion de la famille.

Il y a ceux qui pensent que se promener nus est un droit individuel et d’autres qui y voient l’amorce de la prostitution.

Il y a ceux qui mettent la dignité humaine dans la capacité de l’homme d’assumer son destin et d’autres qui considèrent que la société est une mère qui doit le protéger, lui éviter la souffrance, l’angoisse et même l’effort comme si la vie était un handicap.

Il y a ceux qui pensent que la culture et l’expérience permettent de mieux guider l’action humaine et ceux qui pensent que l’instinct et le plaisir sont suffisants pour l’action et la clé du bonheur.

Il y a ceux qui pensent que la société prime sur l’individu et ceux qui considèrent toute soumission à l’intérêt collectif comme une dictature insupportable.

Il y a ceux qui considèrent l’économie comme le fondement de la vie sociale et ceux qui considèrent que Dieu ou la Société doivent pourvoir aux besoins humains comme à ceux des petits oiseaux.

Il y a ceux qui sont dans le réel et ceux qui vivent dans un espace virtuel psychique, chimique ou électronique.

Toutes ces oppositions difficiles à dépasser et irréductibles les unes aux autres, sont autant d’obstacles à l’action collective et si l’une de ces convictions l’emporte démocratiquement lors d’un vote, son fondement arithmétique ne la légitime pas aux yeux des autres, sans même considérer qu’elle-même ne résulte la plupart du temps que de la convergence opportuniste et provisoire de visions différentes.

La construction d’une œuvre partagée quelque peu ambitieuse est redevenue impossible.

 

0

Vous pourriez aussi être intéressés par

Sur le changement 05 2021

Sur le changement

Dans les sociétés modernes, le changement est devenu une valeur en soi et un synonyme de progrès, aussi la résistance au changement est-elle considérée comme […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 02 2021

Le chaos

Les commentaires sur l’actualité donnent l’impression que le monde vit dans le chaos et qu’il s’agit là de la conséquence de l’incompétence des gouvernants. En […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 01 2021

Qui va payer la note ?

En 2020 le Produit Intérieur Brut de la France a baissé d’environ dix pour cent. Cela signifie que la richesse produite a diminué de deux […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 10 2020

Être où ne pas être

La crise sanitaire, due au coronavirus, a provoqué une accélération du travail à distance. Mais cette évolution était déjà en cours et s’inscrivait dans un […]

Lire la suite

Suivez-nous sur Twitter

|📲 𝗡𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝘀𝗶𝘁𝗲, 💻 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝗱𝗲𝘀𝗶𝗴𝗻, 🔎 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂𝘅 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗻𝘂𝘀|
✅#Podcasts🎙️
✅#Vidéos🎥
✅#Paroledexperts 🧑‍🏫
✅#Publications✍🏻
✅Toujours gratuit et en libre accès 🆓🔓
✅Découvrez-le❗️
👉🏿 http://www.institutdiderot.fr

🔜|DÉBAT|
✅«Les dangers du #wokisme»⚠️
✅Bien plus qu’une simple vague de #foliepassagère, le philosophe Jean-François Braunstein, auteur de #Lareligionwoke (@EditionsGrasset), analysera les dérives de cette #idéologie aux 🇺🇸, en 🇪🇺 et en 🇫🇷.
✅#cancelculture #censure 📚📺🎞️📻📲

|PRESSE|
✅«Socialiste-libéral, c’est possible et même nécessaire», pour @Challenges, l’édito d'André Comte-Sponville.
✅ Le #PS peut jouer son rôle, celui d’une gauche de gouvernement, s’il échappe aux tentations populistes ou extrémistes.
✅ #CongrèsPS 🗳️

🌏PUBLICATION🌍
✅Limiter le #ChangementClimatique❓
✅Plusieurs solutions sont envisageables, et pourraient p-e avoir des bénéfices insoupçonnés, même si arriver à la #neutralitéclimat ne sera pas chose aisée.
✅Un texte signé par le Pr. @chdeperthuis🔽

Image for twitter card

Changement climatique : comprendre et agir

« Limiter le réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2, de préférence à 1,5 degré Celsius, ...

issuu.com

|PRESSE|
✅3⃣ans après les débuts de la pandémie, @dominiqueleglu/@Sciences_Avenir annonce que l'@AgenceRecherche va dresser un bilan des recherches & revient sur les conclusions du colloque de l’@InstitutDiderot (juin 2022) sur l'#Innovation en #Sante⚕️🇫🇷

Image for twitter card

Covid-19 : "J’aimerais qu’on puisse voir les vraies performances des chercheurs français" - Sciences et Avenir

Trois ans après les débuts de la pandémie, une trentaine de chercheuses et chercheurs vont dresser un bilan des...

www.sciencesetavenir.fr

|LIVE|🔴
✅ Les nouvelles lignes d'affrontement dans un #mondenumérisé🌐🛡️
✅Mutations des composantes politiques, économiques & militaires, mais aussi #vieprivée & #cryptos, nous en débattons autour de Nicolas Arpagian @cyberguerre 🔴 https://twitter.com/i/broadcasts/1ypKddonWWgKW

🆕|PUBLICATION|🆕
✅ Comment faire face à la #pénurie et à la #haussedesprix des #matièrespremières❓📈
✅🏭#énergie⚡️#alimentation🌾#minerais ⛏️#logistique 🚚 #transports⚓️...
✅ L'économiste #PhilippeChalmin répond à nos questions.
✅ #mondialisation🌏🔽

Image for twitter card

Comment faire face à la pénurie et à la hausse des prix des matières premières ?

issuu.com

🎙️ « Le droit de vivre est plus important que le #droitdemourir mais le droit de mourir fait partie de la liberté de vivre » pour le Philosophe André Comte-Sponville, qui a partagé son point de vue lors de sa venue à la #ConventionCitoyenne sur la #findevie

|DÉBAT|
✅ Bientôt Pascal Broquard, pilier du #CPA10, figure emblématique des #forcesspéciales air & créateur des stages Belouga et Attila, sera notre invité pour un débat autour de son ouvrage «Des forces spéciales à l'entreprise : Comment gérer les crises».
✅ #Management

Charger plus de Tweets