S'inscrire à notre newsletter

Chaos

Publié en novembre 2014
Président de l'Institut Diderot, fondateur, président du groupe d’édition Humensis et président d’honneur du groupe Covéa qui réunit les mutuelles d’assurance MAAF, MMA, GMF et PartnerRe.

La chute du mur de Berlin marque sans doute l’apogée, pour les sociétés développées, de la civilisation née de la révolution industrielle. Celle-ci se caractérisé par l’existence d’États centralisés et bureaucratiques, d’économies animées par de grandes sociétés industrielles, de systèmes d’enseignement centralisés, d’armées industrielles et de médias concentrés formant l’opinion publique.

Si l’on suit McLuhan, cette situation a été rendue possible par la création de l’alphabet phonétique, qui a favorisé le développement d’une pensée logique et discursive dont l’imprimerie a ensuite assuré la domination mondiale et dont la mise en œuvre est à l’origine du progrès scientifique et de la structuration des sociétés en grands ensembles. La chute du mur de Berlin a signé la fin de ce modèle dans les pays où il était en pointe, sous l’effet pervers de la bureaucratisation qui lui est inhérent. Les autres pays développés abordent progressivement la même phase de leur histoire. Les États s’affaiblissent et doivent affronter des tentatives d’éclatement. Les usines se vident de leurs salariés, les médias périclitent, les armées se révèlent impuissantes face à des ennemis qui ne leur ressemblent pas. L’enseignement est en crise et paraît de moins en moins efficace. La violence se développe à l’image de ce qu’elle a pu être dans les époques préindustrielles.

Schumpeter a montré  que la disparition des vieilles structures est une étape nécessaire et préalable au renouveau. Il semble que cette « destruction créatrice », comme il l’a appelée, ne s’applique pas exclusivement à l’économie, mais à l’ensemble des structures sociales.

Une telle érosion est en cours et un monde nouveau, suscité par une nouvelle révolution technologique et intellectuelle, émerge. À une pensée alimentée exclusivement par le message écrit, construit, séquentiel et stable grâce auquel la logique s’est imposée, se rajoutent des messages intégrant le son, l’image, l’instantanéité, et qui réintroduisent avec force l’émotion. La place désormais accordée à celle-ci, en substitution à la raison ou en combinaison avec elle, devient un facteur d’imprévisibilité et d’instabilité. L’absence de filtre permet à tous les messages de revendiquer la même attention et la même importance, indépendamment de l’intention ayant motivé leur émission et de la qualité de l’émetteur (quel que soit le sens qu’on accorde à ce mot).

À côté des grandes structures bureaucratiques qui, telles des dinosaures, s’engourdissent dans leur masse, se crée un monde décentralisé, dérégulé, incertain. De nouveaux pouvoirs émergent, sans base territoriale, fondés sur la possession d’une masse énorme d’informations sur les individus et le pouvoir plus ou moins explicite qui l’accompagne.

La perte de repères que provoque cette évolution rend séduisantes les idéologies simplifiantes de sectes, de religions ou de partis dont le succès éventuel ne pourrait qu’accélérer l’avènement du chaos.

0

Vous pourriez aussi être intéressés par

Le blog de Jean-Claude Seys 02 2021

Le chaos

Les commentaires sur l’actualité donnent l’impression que le monde vit dans le chaos et qu’il s’agit là de la conséquence de l’incompétence des gouvernants. En […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 04 2018

Le nouveau capitalisme

  Le capitalisme né avec la révolution industrielle a fortement marqué la pensée économique et sociale ; des articles, des analyses continuent à examiner le […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 07 2013

Espionnage et technologie

La NSA américaine espionne le monde. Au-delà de la mousse médiatico-politique que provoque cette découverte, celle-ci a le mérite d’attirer l’attention sur des choses très […]

Lire la suite

Suivez-nous sur Twitter

🎧|PODCAST|🎧
✅#Diplomatie #Sécurité #Politique #Numérique #Innovation #Economie #ModèleSocial #Travail #EconomieSociale #TransitionÉcologique #Ethique #Santé #Médecine & plus encore...
✅Retrouvez, en #libreaccès, tous nos #podcasts🎧
✅Disponible ici 👇
https://on.soundcloud.com/RZYmR

🎧|PODCAST|🎧
✅«L’#IntelligenceArtificielle au #travail»
✅Un marché de 400mds $ ~ en 2022 & qui devrait atteindre 1400mds $ d'ici 2030 mais qui pose des questions éthiques & réglementaires à traiter rapidement #IA🤖
✅L’analyse de Me Dulac-Gérardot👇🏽
https://on.soundcloud.com/3jP2f

🎥|VIDÉO|📹
✅Les nouvelles lignes d'affrontement dans un #mondenumérisé🌐🛡️
✅Dans un monde de porosités, où les champs de bataille ignorent les #frontières, Nicolas Arpagian [@cyberguerre] détaille pour nous les nouvelles formes de confrontations🌏🔥🔽

Image for twitter card

Frontií¨res.com : Les nouvelles lignes d‘affrontements dans un monde numérisé - Institut Diderot

TweetezPartagez

www.institutdiderot.fr

|📲 𝗡𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝘀𝗶𝘁𝗲, 💻 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝗱𝗲𝘀𝗶𝗴𝗻, 🔎 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂𝘅 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗻𝘂𝘀|
✅#Podcasts🎙️
✅#Vidéos🎥
✅#Paroledexperts 🧑‍🏫
✅#Publications✍🏻
✅Toujours gratuit et en libre accès 🆓🔓
✅Découvrez-le❗️
👉🏿 http://www.institutdiderot.fr

🔜|DÉBAT|
✅Le ressentiment contemporain menace-t-il la #Démocratie❓
✅Comment prévenir & dépasser le ressentiment ? D’où provient-il ? Comment en protéger la Démocratie ? 🗳️
✅Nous en débattrons autour de la Pr. @CynthiaFleury (@LeCnam @MINES_ParisTech @Hospiphilo @GhuParis)

🆕|PUBLICATION|🆕
✅Insécurité alimentaire & #changementclimatique
✅Les solutions apportées par les biotechnologies végétales🌾
✅Attention à ce que l'🇪🇺 & la 🇫🇷 ne réduisent pas définitivement leurs capacités de recherche & d’innovation ⚠️
via @issuu

Image for twitter card

Insécurité alimentaire & changement climatique : solutions apportées par les biotechno. végétales

issuu.com

|LIVE|🔴
⚠️Les dangers du #wokisme⚠️
✅   Nous en débattons autour du Pr. Jean-François Braunstein, auteur de #Lareligionwoke📚
✅   Selon lui, cette pensée qui a infusé les universités & les médias s'apparente davantage à une religion qu'une idéologie. https://twitter.com/i/broadcasts/1jMJgLAoXjOxL

|PRESSE|
✅«Armons notre raison contre la guerre», pour @Challenges, l’édito d'André Comte-Sponville.
✅ J’aurais dû me souvenir, comme le dit le philosophe Alain, que «ce sont les passions, et non les intérêts, qui mènent le monde».
✅ #GuerreEnUkraine

🔴📲 Un débat à suivre
🗓️ jeudi 9️⃣ février 🗓️
en live-tweet dès 8⃣:3⃣0⃣ sur notre compte Twitter.

Charger plus de Tweets