S'inscrire à notre newsletter

Big et small Data

Publié en juin 2016
Président de l'Institut Diderot, fondateur, président du groupe d’édition Humensis et président d’honneur du groupe Covéa qui réunit les mutuelles d’assurance MAAF, MMA, GMF et PartnerRe.

Le phénomène qualifié de « Big Data » a un sens courant qui dépasse largement la description du rassemblement d’un grand nombre de données pour évoquer la possibilité d’en extraire des corrélations porteuses de sens dans une perspective scientifique, commerciale, militaire ou autre, corrélations qu’aucun  autre moyen ne permettrait de mettre en évidence aussi aisément.

Cette technique débouche sur des applications extrêmement nombreuses et est considérée par les économistes comme disruptive.

Des métiers nouveaux comme « data scientist » sont apparus pour en tirer parti.

Rien ne permet de mettre en cause le potentiel de cette technique appliquée à une masse de données croissant sans cesse avec l’extension du numérique à des opérations toujours plus nombreuses et à la multiplication des capteurs.

Du fait qu’existe le potentiel, on ne peut toutefois tirer la conclusion qu’il sera exploité  intelligemment: l’exemple des « small data » devrait tempérer les enthousiasmes : quand un émetteur de cartes de crédit -habitué à traiter de grands nombres-, propose à une personne cliente depuis 20 ans de souscrire une carte, il y a un problème : la manipulation de milliards de données serait-elle plus simple  que celle de ses fichiers clients ? Quand, à la suite de l’achat d’une voiture ou d’un matelas, il est assailli de propositions, y compris de son vendeur, comme s’il s’agissait d’un produit se consommant dans l’heure, il y a doute.

Quand une grande société de transport de passagers, après lui avoir vendu un billet à tarif complet pour une destination, assaille l’acquéreur dès le lendemain pour lui vendre la même chose à moitié prix, il y a problème.

L’exploitation des « big data » est certainement porteuse d’opportunités ; mais le support numérique de l’exercice ne doit pas conduire à penser que tout sera automatique. Il faut passer par la case « bon sens », qui parait un détour inacceptable à ceux qui veulent directement se projeter dans un avenir rêvé.

0

Vous pourriez aussi être intéressés par

Sur le changement 05 2021

Sur le changement

Dans les sociétés modernes, le changement est devenu une valeur en soi et un synonyme de progrès, aussi la résistance au changement est-elle considérée comme […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 02 2021

Le chaos

Les commentaires sur l’actualité donnent l’impression que le monde vit dans le chaos et qu’il s’agit là de la conséquence de l’incompétence des gouvernants. En […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 12 2020

Retour à la normale

Tout le monde attend avec impatience la fin de la pandémie et le retour à une situation comparable à l’avant crise. Il est évident que […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 10 2020

Être où ne pas être

La crise sanitaire, due au coronavirus, a provoqué une accélération du travail à distance. Mais cette évolution était déjà en cours et s’inscrivait dans un […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 10 2020

Tous coupables ?

Une habitude se répand dans la société française consistant à condamner les « incivilités », pour reprendre l’expression désormais consacrée, tout en évitant d’en désigner les responsables. […]

Lire la suite

Suivez-nous sur Twitter

🎧|PODCAST|🎧
✅#Diplomatie #Sécurité #Politique #Numérique #Innovation #Economie #ModèleSocial #Travail #EconomieSociale #TransitionÉcologique #Ethique #Santé #Médecine & plus encore...
✅Retrouvez, en #libreaccès, tous nos #podcasts🎧
✅Disponible ici 👇
https://on.soundcloud.com/RZYmR

🎧|PODCAST|🎧
✅«L’#IntelligenceArtificielle au #travail»
✅Un marché de 400mds $ ~ en 2022 & qui devrait atteindre 1400mds $ d'ici 2030 mais qui pose des questions éthiques & réglementaires à traiter rapidement #IA🤖
✅L’analyse de Me Dulac-Gérardot👇🏽
https://on.soundcloud.com/3jP2f

🎥|VIDÉO|📹
✅Les nouvelles lignes d'affrontement dans un #mondenumérisé🌐🛡️
✅Dans un monde de porosités, où les champs de bataille ignorent les #frontières, Nicolas Arpagian [@cyberguerre] détaille pour nous les nouvelles formes de confrontations🌏🔥🔽

Image for twitter card

Frontií¨res.com : Les nouvelles lignes d‘affrontements dans un monde numérisé - Institut Diderot

TweetezPartagez

www.institutdiderot.fr

|📲 𝗡𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝘀𝗶𝘁𝗲, 💻 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝗱𝗲𝘀𝗶𝗴𝗻, 🔎 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂𝘅 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗻𝘂𝘀|
✅#Podcasts🎙️
✅#Vidéos🎥
✅#Paroledexperts 🧑‍🏫
✅#Publications✍🏻
✅Toujours gratuit et en libre accès 🆓🔓
✅Découvrez-le❗️
👉🏿 http://www.institutdiderot.fr

🔜|DÉBAT|
✅Le ressentiment contemporain menace-t-il la #Démocratie❓
✅Comment prévenir & dépasser le ressentiment ? D’où provient-il ? Comment en protéger la Démocratie ? 🗳️
✅Nous en débattrons autour de la Pr. @CynthiaFleury (@LeCnam @MINES_ParisTech @Hospiphilo @GhuParis)

🆕|PUBLICATION|🆕
✅Insécurité alimentaire & #changementclimatique
✅Les solutions apportées par les biotechnologies végétales🌾
✅Attention à ce que l'🇪🇺 & la 🇫🇷 ne réduisent pas définitivement leurs capacités de recherche & d’innovation ⚠️
via @issuu

Image for twitter card

Insécurité alimentaire & changement climatique : solutions apportées par les biotechno. végétales

issuu.com

|LIVE|🔴
⚠️Les dangers du #wokisme⚠️
✅   Nous en débattons autour du Pr. Jean-François Braunstein, auteur de #Lareligionwoke📚
✅   Selon lui, cette pensée qui a infusé les universités & les médias s'apparente davantage à une religion qu'une idéologie. https://twitter.com/i/broadcasts/1jMJgLAoXjOxL

|PRESSE|
✅«Armons notre raison contre la guerre», pour @Challenges, l’édito d'André Comte-Sponville.
✅ J’aurais dû me souvenir, comme le dit le philosophe Alain, que «ce sont les passions, et non les intérêts, qui mènent le monde».
✅ #GuerreEnUkraine

🔴📲 Un débat à suivre
🗓️ jeudi 9️⃣ février 🗓️
en live-tweet dès 8⃣:3⃣0⃣ sur notre compte Twitter.

Charger plus de Tweets