Louis Schweitzer

Nombre de contribution(s) : 2
Louis Schweitzer

Membre du Conseil d’orientation de l’Institut Diderot.
Commissaire général du Commissariat général à l’investissement,
Président d’Honneur de Renault,
Président du Conseil d’administration d’AstraZeneca,
Président du Conseil d’administration d’AB Volvo.

 

Louis Schweitzer – Toutes les informations sur l’auteur

Louis Schweitzer est un haut fonctionnaire et homme d’affaires français né en 1942 à Genève. Il a été le président directeur général du groupe automobile Renault de 1992 à 2005, et a également été le président de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité pendant cinq années. Grand-croix de la Légion d’honneur, il est l’auteur de quatre ouvrages, et a réalisé deux contributions pour l’Institut Diderot. Découvrez ici sa biographie, sa bibliographie, ainsi que ses contributions pour l’Institut Diderot.

 

Biographie de Louis Schweitzer

Louis Schweitzer est né le 8 juillet 1942 à Genève. Après ses études secondaires, il rentre dans l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po Paris), puis passe deux ans à l’École nationale d’administration de 1968 à 1970 avant de devenir inspecteur des finances à la direction du Budget.

Il reste à la direction du Budget pendant plus de dix ans, jusqu’à ce qu’en 1981, il devienne directeur de cabinet de Laurent Fabius, alors lui-même ministre du Budget dans le gouvernement de Pierre Mauroy. Lorsque Laurent Fabius ira au Ministère de l’Industrie, puis à Matignon, Louis Schweitzer le suivra, en restant toujours directeur de cabinet.

Il quitte le gouvernement en 1986 après la défaite de la gauche aux élections législatives qui mèneront à la première cohabitation, il est engagé chez Renault comme directeur de contrôle de gestion, sur suggestion de George Besse. L’année suivante, il est nommé directeur financier pour résoudre une crise financière qui touche l’entreprise, puis devient directeur général dans les années qui suivent. Enfin, il est élu président-directeur général du groupe automobile Renault en 1992.

Pendant les années à suivre, Louis Schweitzer participera à construire la marque automobile et à l’amener sur le devant de la scène grâce à une série de rachats de marques et de fusions. C’est également lui qui, dans les années 90, recrutera Carlos Ghosn comme numéro 2 de l’entreprise, et qui est à l’origine de l’Alliance Renault-Nissan. Il quittera finalement son poste de PDG de Renault à la fin de son mandat, en 2005, tout en restant président du conseil d’administration de l’entreprise pour une durée de quatre ans, jusqu’en 2009.

À partir de 2005, Louis Schweitzer est nommé président de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) pour une durée de cinq ans, jusqu’en 2010. L’année suivante, le 3 mai 2011, il est nommé président d’Initiative France, un réseau d’associations de prêts d’honneur qui propose aussi l’accompagnement des créateurs d’entreprise.

Très impliqué sur la scène culturelle et sociale française, il est membre du conseil et présidence d'établissements ou de plusieurs associations d'intérêt général et président le comité consultatif commun d'éthique pour la recherche agronomique de l’INRA et du CIRAD.

 

Contribution pour l’Institut Diderot

Pour le compte de l’Institut Diderot, Louis Schweitzer a réalisé deux contributions. Il s’agit de deux documents, que vous pouvez retrouver au format PDF sur notre site pour une lecture facilitée.

Le premier d’entre eux s’intitule « L’avenir de l’automobile ». À l’intérieur, il revient en tant qu’ex-PDG de la marque automobile Renault sur l’évolution de l’industrie de la voiture telle qu’il a pu l’observer pendant sa carrière dans le milieu, et prévoir l’évolution des véhicules polluants dans un monde de plus en plus tourné vers l’écologie.

Sa seconde contribution s’intitule « L’avenir du progrès », et élargit le sujet abordé dans sa première contribution sur l’évolution de la technologie humaine en général. Cette contribution a réuni plusieurs auteurs, en plus de Louis Schweitzer, parmi lesquels Christian Arnsperger, Georges Balandier, Jean-Noël Missa ou encore Bernard Stiegler.

Ses contributions

logo Institut Diderot

L’avenir de l’automobile

Louis Schweitzer
logo Institut Diderot

L’avenir du progrès

Louis Schweitzer Louis Schweitzer