Politique de santé : Répondre aux défis de demain

Publié en 2011 Télécharger le PDF Consulter le document
Claude Evin Ancien ministre de la Santé (1988-1991), Directeur général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) Ile-de-France.
Publication suivante
Publication précédente

Il s’impose de repenser de fond en comble les politiques de santé, explique Claude Evin. A la conception curative de la médecine, toujours cloisonnée, il appelle à substituer une approche intégrée de « parcours de santé » ouverts aux personnes tout au long de leur vie. Claude Evin donne un sens moderne précis au vieux précepte selon lequel « mieux vaut prévenir que guérir ». La notion même d’efficience doit être redéfinie. La recherche de l’efficience, écrit-il, est « d’abord une culture ou un état d’esprit ». Cela passe par une « revalorisation en profondeur de l’offre de prévention » et par une « territorialisation » de la politique de santé. Il y va de l’indispensable ré-humanisation de la médecine scientifique.

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

Réformer les retraites, c’est transformer la société

Jacky Bontems Aude de Castet et
logo Institut Diderot

Quels défis pour l’Algérie d’aujourd’hui ?

pierre Vermeren
logo Institut Diderot

Données personnelles : pour un droit de propriété ?

Pierre Bellanger Gaspard Koenig et
logo Institut Diderot

Le maquis des aides sociales

Jean-Pierre Gualezzi