André Comte-Sponville: « La souveraineté n’est pas un absolu »

Publié en avril 2021

André Comte-Sponville, Directeur général de l'Institut Diderot, est philosophe, auteur de C’est chose tendre que la vie (Albin Michel).

Publication suivante
Publication précédente

Parler de souveraineté à propos de masques, de médicaments ou d’entreprises privées, faire du made in France une religion ou du protectionnisme une panacée, c’est confondre la souveraineté et l’indépendance (qui n’est qu’une de ses conditions), puis l’indépendance et l’autarcie.

Consulter l’article

0

Vous pourriez aussi être intéressés par

Charger plus de Tweets