L’économie de demain : sociale, solidaire et circulaire ?

Publié en mars,2020 Télécharger le PDF Consulter le document
Géraldine Lacroix Romain Slitine et Expert de haut niveau chargé du pilotage des projets complexes de la direction des clientèles bancaires de la Banque des Territoires. Conseiller scientifique et maître de conférences à Sciences Po Paris, consultant spécialisé dans l’ESS (Odyssem).
Publication suivante
Publication précédente

En France, le périmètre de l’économie sociale et solidaire est aujourd’hui bien délimité par les textes mais n’a toutefois pas de traduction statistique complète. Il est communément admis, en revanche, que le secteur représente 10 % du PIB.

Selon les données disponibles, il est établi qu’une personne sur deux est membre d’une coopérative, que les mutuelles de santé protègent plus de 60 % de la population, que les assurances mutuelles ont plus de 20 millions de sociétaires et que les associations comptent 22 millions d’adhérents bénévoles.

En termes de parts de marché, l’ESS représente environ 60 % des dépôts bancaires, 40 % de l’agroalimentaire ou 25 % environ du commerce de distribution. Et à l’aune de l’emploi salarié, les statistiques montrent que l’ESS compte environ 2,4 millions de salariés, soit environ 10,5 % de l’emploi total en France.

Du commerce équitable à l’épargne solidaire, en passant par le champ de la protection de l’environnement, de la lutte contre l’exclusion, de la santé ou de l’égalité des chances, l’économie sociale et solidaire pourrait bien nous aider à relever les grands défis de notre temps.

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

L’avenir de l’indépendance scientifique et technologique française

Gérard Longuet
logo Institut Diderot

La transformation numérique de la défense française

Arnaud COUSTILLIÈRE
logo Institut Diderot

L’intelligence artificielle n’existe pas

Luc Julia
logo Institut Diderot

Repenser l’habitat

Jacky Bontems Aude de Castet et