L’avenir de la zone euro

Publié en 2016 Télécharger le PDF Consulter le document
Michel Aglietta Jacques Sapir et Michel Aglietta est professeur à l’université de Paris Ouest Nanterre Membre du Haut Conseil des Finances Publiques. Jacques Sapir est directeur d’études à l’EHESS, directeur du CEMI-EHESS.
Publication suivante
Publication précédente

À la fin du siècle précédent, avec la mise en circulation d’une nouvelle monnaie en Europe, on annonçait qu’il nous serait possible de venir à bout du chômage de masse, la plaie du vieux continent depuis des décennies. Certains peuvent avoir le sentiment d’avoir été floués.
Aujourd’hui, nous avons le recul nécessaire pour juger sereinement le processus. La brève histoire de l’euro continue à soulever de vives controverses parmi les experts relayés par les politiques.
Dans les pages qui suivent, Michel Aglietta et Jacques Sapir confrontent leurs points de vue et vont au fond des choses. L’euro est-il une monnaie ?, demandent-ils l’un et l’autre. Oui, mais incomplète, répond le premier, qui s’interroge sur les obstacles rencontrés en chemin. Non, réplique le second, pour des raisons de principe qui empêcheront à jamais l’euro d’acquérir réellement ce statut.
Alors ? Faut-il de toute urgence « compléter » l’euro ? Étendre et renforcer la coordination de la zone ? Ou, au contraire, laisser mourir notre monnaie commune ?

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

L’assurance santé privée en Allemagne

Arnaud Chneiweiss Nadia Desmaris et
logo Institut Diderot

Turquie : perspectives européennes et régionales

Musa Ismail Hakki
logo Institut Diderot

L’avenir du bitcoin et de la blockchain

Ivan Odonnat Georges Gonthier et