L’avenir du transhumanisme

Publié en janvier,2020 Télécharger le PDF Consulter le document
Olivier REY Chercheur au CNRS, membre de l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques. Il a enseigné les mathématiques à l’École polytechnique et enseigne aujourd’hui la philosophie à l’Université Pais1-Sorbonne. Dernier ouvrage paru Leurre et malheur du transhumanisme (Desclée de Brouwer, 2018). OLIVIER REY
Publication suivante
Publication précédente

Ni science-fiction, ni jeux-vidéo, le transhumanisme s’appuie sur les avancées de l’intelligence artificielle et de la biologie pour promettre l’abolition de la vieillesse, des maladies voire de la mort.

De puissantes multinationales de la Silicon Valley avancent sur de tels projets sans attendre de délibération citoyenne, éthique, spirituelle ou démocratique.

Verrons-nous une nouvelle humanité de surhumains, produits par ingénierie génétique, bardés d’électronique et de nanotechnologie, connectés aux nouveaux démiurges d’un monde utopique ?

Que va-t-on faire du reste des habitants du Globe, pour lesquels les implants, transplants et chromosomes copyright seront trop chers ?

Ces milliards d’humains qui rêvent vulgairement de pain, de paix et d’un brin de liberté ?

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

L’avenir de l’indépendance scientifique et technologique française

Gérard Longuet
logo Institut Diderot

La transformation numérique de la défense française

Arnaud COUSTILLIÈRE
logo Institut Diderot

L’économie de demain : sociale, solidaire et circulaire ?

Géraldine Lacroix Romain Slitine et
logo Institut Diderot

L’intelligence artificielle n’existe pas

Luc Julia