L’avenir du bitcoin et de la blockchain

Publié en 2019 Télécharger le PDF Consulter le document
Ivan Odonnat Georges Gonthier et Adjoint au Directeur général de la stabilité Financière et des opérations de la Banque de France. Directeur de recherches à l’INRIA - Saclay île-de-France.
Publication suivante
Publication précédente

Monnaie virtuelle lancée en 2009, le bitcoin est l’application la plus connue de ce qu’on appelle la blockchain. Il s’agit d’une technologie qui permet de créer des systèmes qui ne sont contrôlés par aucune autorité unique.

Le bitcoin promettait des plus-values mirobolantes. En novembre 2017, son cours évoluait vers les 20 000 $ ; les médias consacraient de nombreux articles à cette cryptomonnaie et de respectables institutions financières annonçaient qu’elles étudiaient son utilisation éventuelle.

Aujourd’hui, la blockchain poursuit sa carrière en rendant la falsification des données difficile. Cette technologie révolutionne la manière dont les individus et les organisations échangent et stockent de la valeur, mais son défaut capital consiste en une consommation élevée d’énergie et, de son côté, le bitcoin ne vaut plus qu’un quart de sa valeur de la fin 2017.

Le débat entre nos invités, Ivan Odonnat et Georges Gonthier permet d’apporter les éléments de réflexion indispensables pour saisir le phénomène dans sa globalité.

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

L’assurance santé privée en Allemagne

Arnaud Chneiweiss Nadia Desmaris et
logo Institut Diderot

Turquie : perspectives européennes et régionales

Musa Ismail Hakki
logo Institut Diderot

Vers un droit du travail 3.0

Nicolas Dulac