L’avenir de l’organisation des entreprises

Publié en 2015 Télécharger le PDF Consulter le document
Guillaume Poitrinal Président de Woodeum. Co-président du Conseil de la simplification. Co-auteur des "50 mesures de simplification pour les entreprises" présentées en octobre 2014 à l’Elysée.
Publication suivante
Publication précédente

Le drame national que constitue le chômage de masse ne permet plus de se contenter d’explications rassurantes. Il faut en chercher les causes et s’y attaquer. La comparaison avec d’autres pays développés donne à penser que la société française souffre d’un mal spécifique : la bureaucratisation galopante. Cette «bureau-pathologie» au sein de notre administration décourage les agents économiques d’entreprendre et allonge indûment la réalisation des projets au détriment de leur coût.

C’est ce que de nombreux rapports effectués pour le compte des Pouvoirs Publics ont mis en évidence. Le Conseil de simplification mis en place par le Gouvernement l’a, à nouveau, confirmé. Les exemples du monde cloisonné de la France de l’Ancien Régime ou plus récemment de l’Ex-Union soviétique démontrent que les conséquences négatives de la complexité ne peuvent être supportées indéfiniment par la population qui en porte la charge.

Par Guillaume POITRINAL

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

Réformer les retraites, c’est transformer la société

Jacky Bontems Aude de Castet et
logo Institut Diderot

Quels défis pour l’Algérie d’aujourd’hui ?

pierre Vermeren
logo Institut Diderot

Données personnelles : pour un droit de propriété ?

Pierre Bellanger Gaspard Koenig et
logo Institut Diderot

Le maquis des aides sociales

Jean-Pierre Gualezzi