L’avenir de la mondialisation

Publié en 2013 Télécharger le PDF Consulter le document
Jean-Pierre Chevènement Sénateur du Territoire de Belfort, Président d’honneur du Mouvement Républicain et Citoyen, Président de la Fondation Res Publica.
Publication suivante
Publication précédente

Voici, en quelques pages denses et vigoureuses, l’essentiel d’un livre récemment paru. Ce livre (1914-2014. L’Europe sortie de l’histoire ? ) se présente comme un ouvrage historique. Son écriture répond aux strictes exigences du genre. Mais c’est un livre engagé. Sa visée n’est pas simplement commémorative. Son auteur n’a cessé, depuis quarante ans, de s’interroger à haute voix sur l’avenir de notre pays dans une Europe incertaine.


Ce souci de l’avenir anime l’intervention de Jean-Pierre Chevènement à l’Institut Diderot. Il prend le recul nécessaire et écarte nombre de préjugés. Non, la présente mondialisation n’est pas la première dans l’histoire de l’humanité. Dès avant 1914, ce qui était en question, c’était, comme aujourd’hui, la hiérarchie des puissances (la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l’Allemagne). Non, ce n’est pas l’opinion allemande qui voulut la guerre, mais un petit groupe inspiré par l’idéologie pangermaniste. Obsédé par la puissance russe, ce groupe croyait, à tort, que l’Allemagne était encerclée, gravement menacée. Non, le nazisme n’est pas né de l’« injustice » lancinante du Traité de Versailles. Dès 1924, l’Allemagne était, pour l’essentiel rétablie…


Quelle erreur d’avoir voulu, depuis 1945, construire une Europe sans nations, sinon contre elles ! De Jean Monet au Traité de Maastricht, nombre de dirigeants européens se sont fourvoyés, jusqu’à s’imaginer qu’une monnaie créée à dessein pourrait fondre plusieurs nations en une…

par Jean-Pierre CHEVENEMENT

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

L’assurance santé privée en Allemagne

Arnaud Chneiweiss Nadia Desmaris et
logo Institut Diderot

Turquie : perspectives européennes et régionales

Musa Ismail Hakki
logo Institut Diderot

L’avenir du bitcoin et de la blockchain

Ivan Odonnat Georges Gonthier et