De la nation universelle au territoire-monde

Publié en octobre,2020 Télécharger le PDF Consulter le document
Marc Soléry

Ancien élève de l’ÉNA, Président de formation de jugement à la Cour nationale du droit d’asile, Président de section de chambre régionale des comptes honoraire, Marc SOLÉRY a notamment été le Directeur du cabinet du Secrétaire d’État aux Transports routiers et fluviaux et le Président du conseil d’administration de Voies navigables de France.

Publication suivante
Publication précédente

La France s’est déclarée en 1789 en mariant la liberté et l’égalité en droits avec la souveraineté nationale. Le chemin qu’elle a ainsi ouvert, en s’affranchissant du droit divin, l’a identifiée comme une nation qui se définit dans et par l’universel.

Cet horizon politique, qui est en passe de se refermer avec la mondialisation, prend un nouveau sens avec la globalisation des enjeux, qu’ils soient durables comme le réchauffement climatique, ou plus spécifiques avec la crise totale ouverte par le Covid-19 dont les répercussions de toute nature sont difficiles à estimer ou à prévoir.

C’est bien notre écosystème politique qui est appelé, en priorité, à se transformer afin que nous puissions vivre ensemble dans ce qui est désormais notre territoire-monde.

Cette transformation s’ancrera résolument dans notre histoire, en la continuant, et en renouvelant les termes du contrat passé il y a 230 ans entre la liberté individuelle et la souveraineté nationale qui est au coeur de notre démocratie politique.

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

L’intelligence économique

Dominique Fonvielle
logo Institut Diderot

L’avenir de la guerre économique américaine

Ali Laïdi
logo Institut Diderot

Le corps humain et sa propriété face aux marchés

Sylviane Agacinski
logo Institut Diderot

Cyber : quelle(s) stratégie(s) face à l’explosion des menaces ?

Jean-Louis GERGORIN Léo ISAAC-DOGNIN et