S'inscrire à notre newsletter

Services et balances des paiements

Publié en décembre 2011
Président de l'Institut Diderot, fondateur, président du groupe d’édition Humensis et président d’honneur du groupe Covéa qui réunit les mutuelles d’assurance MAAF, MMA, GMF et PartnerRe.

On considère habituellement que l’essentiel du développement économique à venir se fera dans le domaine des services. Ceux-ci offrent une valeur ajoutée plus importante et sont plus compatibles que le primaire ou le secondaire avec les contraintes écologiques.

Il faut pourtant tenir compte de deux choses.

Premièrement, la valeur ajoutée de beaucoup de services est intégrée à des produits des secteurs primaires et secondaires qui ne peuvent trouver de débouchés pour eux-mêmes. Ainsi la recherche, le marketing, la publicité, la finance représentent une partie importante dans la valeur des produits manufacturés, au profit des pays qui les fabriquent.

Ensuite, les services susceptibles de se vendre par eux-mêmes, et donc de nature à contribuer, en tant que tels, à l’équilibre de la balance des paiements, sont peu nombreux. Le tourisme est le principal. Il atteint, pour certains pays comme la Grèce ou la France, des montants considérables. Mais les grands secteurs des services que sont la banque ou l’assurance ‒ et indépendamment des mouvements de capitaux qu’ils peuvent déclencher ‒ facturent une très faible partie de leur valeur ajoutée à l’étranger. Le transport aérien peut être excédentaire ou déficitaire, mais à la marge, si l’on tient compte de l’achat d’équipement et d’énergie. Le transport maritime est « délocalisé » dans la mesure où, quel que soit le pavillon, les équipages appartiennent majoritairement à des pays « low cost » et l’énergie est importée.

L’art, le design, la mode, l’architecture, le droit sont bien sûr exportateurs de services, mais outre que les montants qui les concernent n’ont rien à voir avec le coût des millions de tonnes de matières premières ou d’énergie que l’on importe, ils doivent compenser des importations parfois très conséquentes de nature intellectuelle, comme le cinéma, la production télévisée, les jeux vidéo ou les logiciels informatiques.

La distribution est une importante composante des services, mais par construction liée au territoire et peu exportatrice en dehors du tourisme. Les grandes entreprises de distribution implantées à l’étranger ne rapatrient que leurs profits.

Quant aux secteurs gérés par l’État, enseignement, santé, armée, etc., ils sont évidemment essentiellement à vocation domestique et les échanges à l’origine desquels ils sont limités et plutôt déficitaires.

La spécialisation internationale du travail nous conduit à importer un peu plus du quart de notre PIB ; une part essentielle de celui-ci (administrations publiques, distribution, banques, assurances) ne contribue pas significativement à l’équilibre des comptes extérieurs. Il faut donc exporter une partie très considérable du reste et les seuls services ne sauraient y suffire. L’agriculture et l’industrie sont indispensables, mais à travers des produits à forte valeur ajoutée incluant notamment des services.

0

Vous pourriez aussi être intéressés par

10 2022

Trop de dettes ?

Banques centrales et économistes s’alarment de la montée de l’endettement à travers le monde qui atteint le niveau record de 3,6 années de PIB. Quel […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 02 2021

Niveau de vie

La monnaie est à la fois l’étalon de mesure de la valeur des biens et le moyen de les acquérir. L’argent représente donc la richesse […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 01 2021

L’avenir de la dette

L’endettement mondial atteint des sommets et les États continuent à emprunter pour éviter les conséquences de la pandémie. Les économistes s’affolent : comment va-t-on gérer […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 01 2021

Croissance ou décroissance ?

Les excès de la société de consommation, qui sont indéniables, inspirent des idéologies favorables à la décroissance. Elle serait, selon elles, nécessaire pour la planète […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 12 2020

Retour à la normale

Tout le monde attend avec impatience la fin de la pandémie et le retour à une situation comparable à l’avant crise. Il est évident que […]

Lire la suite

Suivez-nous sur Twitter

🎧|PODCAST|🎧
✅#Diplomatie #Sécurité #Politique #Numérique #Innovation #Economie #ModèleSocial #Travail #EconomieSociale #TransitionÉcologique #Ethique #Santé #Médecine & plus encore...
✅Retrouvez, en #libreaccès, tous nos #podcasts🎧
✅Disponible ici 👇
https://on.soundcloud.com/RZYmR

🎧|PODCAST|🎧
✅«L’#IntelligenceArtificielle au #travail»
✅Un marché de 400mds $ ~ en 2022 & qui devrait atteindre 1400mds $ d'ici 2030 mais qui pose des questions éthiques & réglementaires à traiter rapidement #IA🤖
✅L’analyse de Me Dulac-Gérardot👇🏽
https://on.soundcloud.com/3jP2f

🎥|VIDÉO|📹
✅Les nouvelles lignes d'affrontement dans un #mondenumérisé🌐🛡️
✅Dans un monde de porosités, où les champs de bataille ignorent les #frontières, Nicolas Arpagian [@cyberguerre] détaille pour nous les nouvelles formes de confrontations🌏🔥🔽

Image for twitter card

Frontií¨res.com : Les nouvelles lignes d‘affrontements dans un monde numérisé - Institut Diderot

TweetezPartagez

www.institutdiderot.fr

|📲 𝗡𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝘀𝗶𝘁𝗲, 💻 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝗱𝗲𝘀𝗶𝗴𝗻, 🔎 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂𝘅 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗻𝘂𝘀|
✅#Podcasts🎙️
✅#Vidéos🎥
✅#Paroledexperts 🧑‍🏫
✅#Publications✍🏻
✅Toujours gratuit et en libre accès 🆓🔓
✅Découvrez-le❗️
👉🏿 http://www.institutdiderot.fr

🔜|DÉBAT|
✅Le ressentiment contemporain menace-t-il la #Démocratie❓
✅Comment prévenir & dépasser le ressentiment ? D’où provient-il ? Comment en protéger la Démocratie ? 🗳️
✅Nous en débattrons autour de la Pr. @CynthiaFleury (@LeCnam @MINES_ParisTech @Hospiphilo @GhuParis)

🆕|PUBLICATION|🆕
✅Insécurité alimentaire & #changementclimatique
✅Les solutions apportées par les biotechnologies végétales🌾
✅Attention à ce que l'🇪🇺 & la 🇫🇷 ne réduisent pas définitivement leurs capacités de recherche & d’innovation ⚠️
via @issuu

Image for twitter card

Insécurité alimentaire & changement climatique : solutions apportées par les biotechno. végétales

issuu.com

|LIVE|🔴
⚠️Les dangers du #wokisme⚠️
✅   Nous en débattons autour du Pr. Jean-François Braunstein, auteur de #Lareligionwoke📚
✅   Selon lui, cette pensée qui a infusé les universités & les médias s'apparente davantage à une religion qu'une idéologie. https://twitter.com/i/broadcasts/1jMJgLAoXjOxL

|PRESSE|
✅«Armons notre raison contre la guerre», pour @Challenges, l’édito d'André Comte-Sponville.
✅ J’aurais dû me souvenir, comme le dit le philosophe Alain, que «ce sont les passions, et non les intérêts, qui mènent le monde».
✅ #GuerreEnUkraine

🔴📲 Un débat à suivre
🗓️ jeudi 9️⃣ février 🗓️
en live-tweet dès 8⃣:3⃣0⃣ sur notre compte Twitter.

Charger plus de Tweets