S'inscrire à notre newsletter

Guerre au Daech

Publié en septembre 2014
Président de l'Institut Diderot, fondateur, président du groupe d’édition Humensis et président d’honneur du groupe Covéa qui réunit les mutuelles d’assurance MAAF, MMA, GMF et PartnerRe.

Le livre de Huntington sur le choc des civilisations, paru en 1993, a été à l’époque fraîchement accueilli par la critique. On lui a notamment reproché de réduire les civilisations à des blocs fermés, homogènes, figés et définis par la seule religion.

Le début du XXIe siècle semble toutefois apporter de l’eau au moulin de Huntington. Du Xingjiang au Nigeria en passant par la Tchétchénie, l’Afghanistan, le sous-continent indien, le Proche-Orient et une grande partie de l’Afrique, un axe semble se constituer sur une base religieuse en opposition aux autres cultures. Le conflit en Ukraine, pour sa part, a été attisé par l’opposition de la Pologne catholique à la Russie. Ces événements semblent démentir la vision optimiste de Francis Fukuyama selon laquelle le monde se dirigerait vers « la fin de l’histoire » idéologique, la démocratie tendant à s’imposer universellement.

Depuis l’affirmation de cette thèse, bien des événements, notamment les printemps arabes, ont démontré que la démocratie n’a de sens que dans des populations relativement homogènes et non dans celles où coexistent des groupes ennemis pour lesquels une règle déterminée par l’autre, fût-il majoritaire, est inacceptable. Dans ce dernier cas, la démocratie n’est pas le moyen d’éviter l’alternative entre chaos ou dictature.

Au demeurant, pour les démocraties soumises à des divisions internes qui les rendent ingérables, la perspective de ces conflits ne présente pas que des inconvénients. Ainsi, la promptitude avec laquelle les États occidentaux se sont mis d’accord pour déclarer la guerre à Daech est, de ce point de vue, significative : certains y trouvent non seulement le moyen d’affirmer une autorité qui n’existe plus en interne, mais aussi, grâce à la menace d’un danger, la possibilité de retrouver un pouvoir de décision au « nom de l’intérêt supérieur de la Nation » dont l’usage pourrait s’étendre au-delà des nécessités directes du conflit.

Le danger deviendra-t-il suffisamment inquiétant pour permettre cette évolution ou ne constituera-t-il qu’une difficulté supplémentaire ?

0

Vous pourriez aussi être intéressés par

Le blog de Jean-Claude Seys 04 2020

La politique et les experts

La crise du Covid-19 a mis en lumière la montée en puissance d’une nouvelle forme de pouvoir: l’expertise technique. Le rôle du savoir n’est pas […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 03 2020

Catastrophe et politique

Tout pays connaît, au cours de son histoire des évènements qui affectent douloureusement sa population. Ces catastrophes, quelle qu’en soit la nature, ont un impact […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 02 2020

Insultes à la religion

Une polémique s’est récemment installée dans la presse à propos des déclarations du ministre de la justice selon laquelle «l’insulte à la religion est une […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 12 2019

Racisme et antithéisme

Une confusion est communément faite entre hostilité à une religion et racisme, car les religions sont souvent propres à une communauté. Il importe cependant de […]

Lire la suite

Suivez-nous sur Twitter

🎧|PODCAST|🎧
✅#Diplomatie #Sécurité #Politique #Numérique #Innovation #Economie #ModèleSocial #Travail #EconomieSociale #TransitionÉcologique #Ethique #Santé #Médecine & plus encore...
✅Retrouvez, en #libreaccès, tous nos #podcasts🎧
✅Disponible ici 👇
https://on.soundcloud.com/RZYmR

🎧|PODCAST|🎧
✅«L’#IntelligenceArtificielle au #travail»
✅Un marché de 400mds $ ~ en 2022 & qui devrait atteindre 1400mds $ d'ici 2030 mais qui pose des questions éthiques & réglementaires à traiter rapidement #IA🤖
✅L’analyse de Me Dulac-Gérardot👇🏽
https://on.soundcloud.com/3jP2f

🎥|VIDÉO|📹
✅Les nouvelles lignes d'affrontement dans un #mondenumérisé🌐🛡️
✅Dans un monde de porosités, où les champs de bataille ignorent les #frontières, Nicolas Arpagian [@cyberguerre] détaille pour nous les nouvelles formes de confrontations🌏🔥🔽

Image for twitter card

Frontií¨res.com : Les nouvelles lignes d‘affrontements dans un monde numérisé - Institut Diderot

TweetezPartagez

www.institutdiderot.fr

|📲 𝗡𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝘀𝗶𝘁𝗲, 💻 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝗱𝗲𝘀𝗶𝗴𝗻, 🔎 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂𝘅 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗻𝘂𝘀|
✅#Podcasts🎙️
✅#Vidéos🎥
✅#Paroledexperts 🧑‍🏫
✅#Publications✍🏻
✅Toujours gratuit et en libre accès 🆓🔓
✅Découvrez-le❗️
👉🏿 http://www.institutdiderot.fr

🔜|DÉBAT|
✅Le ressentiment contemporain menace-t-il la #Démocratie❓
✅Comment prévenir & dépasser le ressentiment ? D’où provient-il ? Comment en protéger la Démocratie ? 🗳️
✅Nous en débattrons autour de la Pr. @CynthiaFleury (@LeCnam @MINES_ParisTech @Hospiphilo @GhuParis)

🆕|PUBLICATION|🆕
✅Insécurité alimentaire & #changementclimatique
✅Les solutions apportées par les biotechnologies végétales🌾
✅Attention à ce que l'🇪🇺 & la 🇫🇷 ne réduisent pas définitivement leurs capacités de recherche & d’innovation ⚠️
via @issuu

Image for twitter card

Insécurité alimentaire & changement climatique : solutions apportées par les biotechno. végétales

issuu.com

|LIVE|🔴
⚠️Les dangers du #wokisme⚠️
✅   Nous en débattons autour du Pr. Jean-François Braunstein, auteur de #Lareligionwoke📚
✅   Selon lui, cette pensée qui a infusé les universités & les médias s'apparente davantage à une religion qu'une idéologie. https://twitter.com/i/broadcasts/1jMJgLAoXjOxL

|PRESSE|
✅«Armons notre raison contre la guerre», pour @Challenges, l’édito d'André Comte-Sponville.
✅ J’aurais dû me souvenir, comme le dit le philosophe Alain, que «ce sont les passions, et non les intérêts, qui mènent le monde».
✅ #GuerreEnUkraine

🔴📲 Un débat à suivre
🗓️ jeudi 9️⃣ février 🗓️
en live-tweet dès 8⃣:3⃣0⃣ sur notre compte Twitter.

Charger plus de Tweets