S'inscrire à notre newsletter

Dette publique et générations à venir.

Publié en septembre 2011
Président de l'Institut Diderot, fondateur, président du groupe d’édition Humensis et président d’honneur du groupe Covéa qui réunit les mutuelles d’assurance MAAF, MMA, GMF et PartnerRe.

L’endettement des collectivités publiques en France est excessif. Il est supérieur aux exigences européennes, et va continuer à s’accroître en raison des déficits budgétaires à venir.

Est-ce catastrophique ?

La réponse convenue, qui fait l’objet d’un large consensus, est positive. Il est incontestable que la situation s’est dégradée au cours des dernières années. Il faut pourtant se méfier d’un consensus trop général qui se contente de répéter ce qui en fait n’a pas été réellement établi.

Les pouvoirs publics peuvent s’endetter pour trois raisons :

1/ L’investissement : dans ce cas, on ne peut pleurer sur le fait que les futures générations auront à rembourser les emprunts si elles héritent simultanément des actifs qu’ils ont financés. En France, l’État investit peu et s’endette beaucoup tandis que les collectivités locales font l’inverse. Au total néanmoins, pour l’ensemble des administrations publiques, aux 1 600 milliards d’euros d’endettement font écho 1 400 milliards d’euros d’actifs. Il s’agit donc d’un montant de même ordre de grandeur. Il faudrait d’ailleurs y ajouter l’héritage immatériel, l’ensemble des savoirs et actifs incorporels du domaine public dont la constitution à travers le temps a été coûteuse. Il me semble, à ce stade, que les héritiers sont loin d’être lésés.

2/ Les dépenses de fonctionnement, constituées essentiellement des traitements des fonctionnaires et des transferts sociaux dont le produit est consommé, pour une large part, et économisé ou investi pour le reste. La partie investie contribue à l’enrichissement de la population qui résulte également de la valorisation des actifs due pour une large part aux politiques budgétaire et monétaire du pays. En 10 ans, le patrimoine des ménages a doublé, passant de 5 000 à 10 000 milliards d’euros, dont 2 500 constitués par l’épargne nouvelle. Les ménages ont donc accru leur patrimoine pour une petite partie en économisant les revenus financés par le déficit public et par un effet de valorisation dû à la politique économique de l’État, le total étant sans commune mesure avec l’accroissement de l’endettement public. À la limite, les droits de mutation au profit de l’État sur l’accroissement de valeur des actifs des ménages, lors de leur transmission aux générations futures, compenseraient largement l’accroissement de l’endettement si la comptabilité publique appliquait à ses propres comptes les normes IFRS.

3/ Le gaspillage (une guerre, par exemple), le financement d’une consommation intérieure alimentée par l’importation ou encore l’exportation de capitaux sans contrepartie. C’est dans ces trois cas que l’endettement est une source de problèmes, car il ne répond à aucune richesse. C’est ce type d’endettement qui handicape un certain nombre de pays, dont la Grèce. La solution est alors la dévaluation et l’inflation, qui sont certes injustes puisqu’elles frappent les personnes d’une manière aveugle et seulement certains types d’actifs (multiplication des prix par 5 entre 1913 et 1926 ou par 14 entre 1940 et 1949), mais qui rétablissent l’équilibre nécessaire entre les droits sur l’économie et la vraie richesse du pays.

0

Vous pourriez aussi être intéressés par

Le blog de Jean-Claude Seys 01 2021

L’avenir de la dette

L’endettement mondial atteint des sommets et les États continuent à emprunter pour éviter les conséquences de la pandémie. Les économistes s’affolent : comment va-t-on gérer […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 10 2019

Les crises à venir

Un des phénomènes économiques les plus difficiles à comprendre est l’interaction entre la monnaie et la réalité. La définition de la monnaie par ses trois […]

Lire la suite
Le blog de Jean-Claude Seys 10 2012

Egalité et justice fiscales

Un principe de notre démocratie est l’égalité de tous devant l’impôt. Ce principe reste totalement légitime. Mais quelle égalité ? Il ne s’agit pas de l’égalité […]

Lire la suite

Suivez-nous sur Twitter

|📲 𝗡𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝘀𝗶𝘁𝗲, 💻 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂 𝗱𝗲𝘀𝗶𝗴𝗻, 🔎 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗮𝘂𝘅 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗲𝗻𝘂𝘀|
✅#Podcasts🎙️
✅#Vidéos🎥
✅#Paroledexperts 🧑‍🏫
✅#Publications✍🏻
✅Toujours gratuit et en libre accès 🆓🔓
✅Découvrez-le❗️
👉🏿 http://www.institutdiderot.fr

🔜|DÉBAT|
✅«Les dangers du #wokisme»⚠️
✅Bien plus qu’une simple vague de #foliepassagère, le philosophe Jean-François Braunstein, auteur de #Lareligionwoke (@EditionsGrasset), analysera les dérives de cette #idéologie aux 🇺🇸, en 🇪🇺 et en 🇫🇷.
✅#cancelculture #censure 📚📺🎞️📻📲

|PRESSE|
✅«Socialiste-libéral, c’est possible et même nécessaire», pour @Challenges, l’édito d'André Comte-Sponville.
✅ Le #PS peut jouer son rôle, celui d’une gauche de gouvernement, s’il échappe aux tentations populistes ou extrémistes.
✅ #CongrèsPS 🗳️

🌏PUBLICATION🌍
✅Limiter le #ChangementClimatique❓
✅Plusieurs solutions sont envisageables, et pourraient p-e avoir des bénéfices insoupçonnés, même si arriver à la #neutralitéclimat ne sera pas chose aisée.
✅Un texte signé par le Pr. @chdeperthuis🔽

Image for twitter card

Changement climatique : comprendre et agir

« Limiter le réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2, de préférence à 1,5 degré Celsius, ...

issuu.com

|PRESSE|
✅3⃣ans après les débuts de la pandémie, @dominiqueleglu/@Sciences_Avenir annonce que l'@AgenceRecherche va dresser un bilan des recherches & revient sur les conclusions du colloque de l’@InstitutDiderot (juin 2022) sur l'#Innovation en #Sante⚕️🇫🇷

Image for twitter card

Covid-19 : "J’aimerais qu’on puisse voir les vraies performances des chercheurs français" - Sciences et Avenir

Trois ans après les débuts de la pandémie, une trentaine de chercheuses et chercheurs vont dresser un bilan des...

www.sciencesetavenir.fr

|LIVE|🔴
✅ Les nouvelles lignes d'affrontement dans un #mondenumérisé🌐🛡️
✅Mutations des composantes politiques, économiques & militaires, mais aussi #vieprivée & #cryptos, nous en débattons autour de Nicolas Arpagian @cyberguerre 🔴 https://twitter.com/i/broadcasts/1ypKddonWWgKW

🆕|PUBLICATION|🆕
✅ Comment faire face à la #pénurie et à la #haussedesprix des #matièrespremières❓📈
✅🏭#énergie⚡️#alimentation🌾#minerais ⛏️#logistique 🚚 #transports⚓️...
✅ L'économiste #PhilippeChalmin répond à nos questions.
✅ #mondialisation🌏🔽

Image for twitter card

Comment faire face à la pénurie et à la hausse des prix des matières premières ?

issuu.com

🎙️ « Le droit de vivre est plus important que le #droitdemourir mais le droit de mourir fait partie de la liberté de vivre » pour le Philosophe André Comte-Sponville, qui a partagé son point de vue lors de sa venue à la #ConventionCitoyenne sur la #findevie

|DÉBAT|
✅ Bientôt Pascal Broquard, pilier du #CPA10, figure emblématique des #forcesspéciales air & créateur des stages Belouga et Attila, sera notre invité pour un débat autour de son ouvrage «Des forces spéciales à l'entreprise : Comment gérer les crises».
✅ #Management

Charger plus de Tweets