Le Blog de Jean-Claude Seys

« Communiquer, avec vous, c’est ce que je me propose de faire ici dans la prolongation des activités de l’Institut Diderot. »


Trump et la realpolitik

Le Président américain fait consensus contre lui dans une mesure rarement atteinte : sa brutalité, sa versatilité, ses vues simplistes, sa façon de taper sur la table pour imposer sa volonté ne sont pas conformes à ce que la communauté internationale attend du Président d’une grande nation. En démocratie, tout accusé à le droit à une défense : avant de le condamner il faut donc tenter de regarder ce qui peut permettre d’évaluer les dommages liés à ce comportement et les causes qui le fondent, sachant que dans un environnement complexe, la quasi-totalité des parties prenantes se contentent de vues souvent sommaires, partielles et toujours partiales. Sur le plan des conséquences, l’attitude de Trump a d’abord le mérite, involontaire de sa part, d’inviter les européens à réagir à la subordination à l’égard des États-Unis qu’ils acceptent depuis des lustres : il est inacceptable et honteux que l’Europe ait à obéir sans discuter aux…

Partager.