L’avenir du pétrole

Publié en 2013 Télécharger le PDF Consulter le document
Claude Mandil Co-auteur du "rapport Energie 2050" (2012), ancien Directeur de l'Agence internationale de l'Energie, ancien Président de l'Institut français du pétrole.
Publication suivante
Publication précédente

De supposés « faits » alimentent depuis plusieurs décennies les visions catastrophistes de l’avenir de la planète. Au premier rang desquels l’épuisement des stocks disponibles en ressources pétrolières. On invoque l’incontestable et impressionnante croissance de la consommation liée, pour l’essentiel, aux besoins des transports à l’ère de la « mondialisation ». On avance l’idée vertigineuse et paralysante d’un « pic pétrolier » intervenant dans les dix prochaines années, s’il n’a pas déjà été atteint à notre insu.
Par la somme ordonnée des connaissances précises qu’il apporte à ses lecteurs, le texte qu’on va lire fait apparaître l’ensemble des présupposés qui soutenaient l’évidence de cette thèse. Il libère l’esprit de l’idée que le « problème du pétrole » serait essentiellement un problème géologique. Il refuse la croyance en un funeste destin qui, de notre fait, attendrait notre espèce.
Il ne cède pas pour autant à un optimisme de convenance, car Claude Mandil aborde de front la dimension géopolitique du problème et dégage les perspectives inattendues ouvertes à l’humanité par les progrès technologiques actuels. Il montre le dynamisme et les promesses de la recherche de nouveaux carburants.
On ne s’étonnera pas de l’intensité du débat auquel cet exposé a pu donner lieu. Claude Mandil y donne sa position sur la question de l’énergie nucléaire telle qu’il l’envisage après Fukushima. Il nous alerte sur l’épineuse question de la recherche (interdite dans notre pays !) sur les gaz de schiste. Une maxime de style diderotien vient pour finir sous sa plume : c’est de l’obscurantisme que de « vouloir fermer un dossier avant même de l’avoir ouvert ».

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

Réformer les retraites, c’est transformer la société

Jacky Bontems Aude de Castet et
logo Institut Diderot

Quels défis pour l’Algérie d’aujourd’hui ?

pierre Vermeren
logo Institut Diderot

Données personnelles : pour un droit de propriété ?

Pierre Bellanger Gaspard Koenig et
logo Institut Diderot

Le maquis des aides sociales

Jean-Pierre Gualezzi