L’avenir de l’hôpital public

Publié en 2012 Télécharger le PDF Consulter le document
Bernard Granger Professeur à l’Université Paris Descartes (PV) Responsable de l’unité de psychiatrie de l’Hôpital Tarnier (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris) Co-fondateur du Mouvement de Défense de l’Hôpital Public (MDHP).
Publication suivante
Publication précédente

Bernard Granger a beaucoup ferraillé contre la loi HPST qui a profondément modifié le statut et la gestion de l’hôpital public. Le présent texte porte la marque des tensions dont ces débats ont témoigné et tente de tracer de nouvelles perspectives d’avenir. La question du mode de financement apparaît comme fondamentale ainsi que celle de l’organisation des pouvoirs et de ce qu’on a pu appeler l’« invasion des managers » dans la gestion hospitalière. Le co-fondateur du Mouvement de Défense de l’Hôpital Public regrette que, paradoxalement, il s’ensuive une dégradation sensible des finances hospitalières, un manque criant d’investissements ainsi qu’un culte excessif d’indicateurs chiffrés souvent absurdes. Dénonçant la rémunération à l’acte et la multiplication en conséquence des actes inutiles, Bernard Granger demande que la réflexion se porte à nouveau sur le temps que le praticien peut consacrer au patient dans son parcours de soin. Dénonçant l’idée de Nicolas Sarkozy qu’il ne faut qu’un seul patron à l’hôpital, le praticien suggère une direction partagée entre administrateur initié aux réalités médicales et un médecin initié à celles de l’administration ; ce qui demanderait une réforme très ambitieuse de la formation des uns et des autres.

Par Bernard GRANGER

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

L’avenir de la bioéthique

Jean Leonetti
logo Institut Diderot

Le système de santé privé en Espagne : quels enseignements pour la France ?

Didier Bazzocchi
logo Institut Diderot

Quelles menaces numériques dans un monde hyperconnecté ?

Nicolas Arpagian
logo Institut Diderot

L’avenir de la justice sociale

Laurent Berger