La recherche en France et en Allemagne.

Publié en 2014 Télécharger le PDF Consulter le document
Michèle Vallenthini Michèle Vallenthini est née à Luxembourg. Aujourd’hui journaliste au quotidien luxembourgeois Tageblatt, elle a suivi des études de sanscrit et de lettres romanes entre l’Université de Halle en Allemagne et l’Université Paris-Sorbonne. En mai 2014, elle a soutenu une Thèse de doctorat sur les oeuvres du Marquis de Sade sous la direction de Michel Delon et vient de publier " Classer les mots, classer les choses : rapports et classifications dans la pensée du XVIIIe siècle " (Garnier, 2014).
Publication suivante
Publication précédente

Le parcours européen de Michèle Vallenthini a donné l’idée à l’Institut Diderot de lui demander de réaliser une comparaison détaillée des systèmes universitaires des deux pays. Une telle comparaison s’avère d’autant plus intéressante que les réformes les plus importantes menées en France ont choisi l’Allemagne comme référence, sinon comme modèle.
Michèle Vallenthini souligne les limites des inspirations mutuelles. La conception allemande est horizontale, ouverte à tous les emprunts et transferts. Celle qui s’est esquissée en France estmarquée par la verticalité du système. La conciliation se révèle plus que diEcile. On découvre l’importance de la question linguistique où les français ne brillent guère. On voit les avantages de « tranquillité » apportés aux chercheurs par leur statut de fonctionnaires. On connaît aussi les inconvénients du confort ronronnant. On voit les qualités de dynamisme de la recherche allemande, mais aussi l’instabilité qui résulte de la course aux contrats imposée à des enseignants-chercheurs toujours en quête d’emplois.
L’auteure consacre plusieurs pages aux relations entre entreprises et enseignement supérieur. Elles continuent d’être « tièdes » (je dirais même fraîches) en France, alors qu’en Allemagne l’esprit d’entreprise fait partie des valeurs culturelles les mieux reconnues.

Vous pourriez aussi être intéressés par

logo Institut Diderot

Le maquis des aides sociales

Jean-Pierre Gualezzi
logo Institut Diderot

L’avenir de la bioéthique

Jean Leonetti
logo Institut Diderot

Le système de santé privé en Espagne : quels enseignements pour la France ?

Didier Bazzocchi
logo Institut Diderot

Quelles menaces numériques dans un monde hyperconnecté ?

Nicolas Arpagian