A propos du revenu universel

Institut Diderot

0

Du Revenu d’Existence (Yoland Bresson) à l’impôt négatif (Milton Friedman), en passant par le revenu minimum garanti (René Passet), l’idée d’attribuer à tout citoyen une part de la richesse commune gagne de plus en plus d’économistes.
Le grand public a découvert l’expression « revenu universel » à l’occasion de la campagne présidentielle de 2017 sans que lui soit exposé le sens et la portée du concept.
Présenté comme un moyen de lutter contre le chômage, modifié au fil du temps par le candidat du Parti socialiste qui en portait le projet, cette proposition a finalement été perçue comme un gadget social destiné à attirer l’électeur.
Si l’OCDE juge l’idée inefficace, Mark Zuckerberg, co-fondateur de Facebook, déclare que c’est une piste à explorer pour lutter contre les inégalités, fin mai 2017, devant les nouveaux diplômés de l’université d’Harvard.
Les réflexions de Gaspard Koenig et Alexis Feertchak mettent en évidence le caractère novateur et disruptif de cette innovation sociale au potentiel important.
Une innovation que l’on peut souhaiter ou rejeter mais en aucun cas ignorer.

Télécharger le PDF

Partager.

A propos de l'intervenant

Institut Diderot

Laisser un commentaire


*